Ngaoundéré : Vacances-Culture 2012 prend des vacances

La première édition à rendu son verdict ce 24 octobre.
La salle de fête du Lycée classique et moderne de Ngaoundéré à servi de cadre au gala de clôture marquant l’apothéose des activités de la toute première édition de Vacance-Culture. Parrainé par le Délégué Régional des Arts et de la Culture de l’Adamaoua, cette dynamique culturelle était placée sous la houlette de l’organisation FAD’ART ayant pour Coordonateur l’artiste et communicateur Amer-D en association avec ANDAL. La plate-forme artistique et culturelle aura pendant quatre semaines, animé la métropole du château d’eau du Cameroun, et drainée une foule d’acteurs et de spectateurs. L’un des promoteurs Adoulwahab Moussa, dresse les objectifs «Vacances-Culture vise pour buts d’épanouir, divertir, occuper et encadrer sainement la jeunesse en période de vacances par des activités artistiques, sociales et culturelles. Il est aussi question de lutter contre l’oisiveté, la consommation des drogues, la sexualité précoce, la déviance, et j’en passe qui guettent les jeunes de la Région carrefour, avec les conséquences diverses que nous connaissons.». Le public devra dorénavant compter parmi les événements positifs et constructifs qui allient art, culture, passion et création. Ainsi, les jeunes auront désormais un cadre d’échange, de créativité, de partage culturel, d’expression artistique et d’action à eux consacrés, quand viendra le temps des vacances. Le lancement de l’événement fut donné le 19 août par un grand spectacle durant lequel une bonne brochure de Jeunes artistes se sont produits. Des causeries éducatives et des compétitions culturelles ont ponctué les séquences du 29 et 30 août constituant les autres journées. Cette deuxième partie aura permis de desceller certains talents. A relever que plusieurs obstacles auront néanmoins entaché cette première escale, compte tenu d’un bon nombre d’aléas, sans pour autant entraver son bon déroulement au grand bonheur des jeunes épris de cultures. Le gala de clôture tenu le 24 octobre dans la salle des fêtes du Lycée classique et moderne, prévu à 14h a démarré avec près de 3h de retard. Le public et les artistes qui sont venus vivre l’événement ont fait preuve de patience, signe d’une véritable passion culturelle.

L’édition 2012 qui se veut expérimentale n’a cependant pas déçu les organisateurs au regard de l’engouement qui a caractérisé les deux mois de prestation fait d’initiation à la productivité culturelle, de créativité et de promotion des valeurs artistiques et cultures locales. Pour encourager l’effort de créativité, des lauriers ont été attribués aux meilleurs artistes et artisans de ce forum annuel dans différentes rubriques. Parmi eux Nazim, Elmody, Prince Madjadjé, Salvation Lovers, le groupe de rap Incha Allah et le groupe de dance patrimonial Gba-sara dont Sélangaï est la promotrice… Cette première édition il faut le souligner, a regroupé une quinzaine d’artistes aux côtés desquels se sont greffés des groupes de danses et jeune communicateurs qui n’attendaient que ce cadre pour mieux s’exprimer. L’événement s’inscrit dans la lignée d’une académie des métiers d’arts et des sciences-techniques culturelles en vu d’entretenir le savoir-faire de la jeunesse, précieuse pépinière culturelle camerounaise. Vacance-Culture qui se passe pour être un rendez-vous de saine émulation pour jeunes referme sa scène. Prochaine escale, Août 2013 pour la deuxième édition, qui réservera son lot de surprises culturelles.

 

Ils ont participés aux manifestations

 

L’ARTISTE PRINCE MADJADJE
« Nous avons vécus des instants magiques et uniques »

vc madjadje

Vacance-Culture est une très bonne initiative culturelle. Nous nous sommes exprimés et avons appris des autres artistes. Ce foisonnement de jeunes talents nous aura permis de nous connaitre, de nous découvrir et d’apprendre à travailler ensemble pour le développement de nos talents. Vivement que Vacance-Culture se perpétue et merci encore pour ce prix qui m’a été décerné à cette première édition.

 

L’ARTISTE ALICE NAZIM
« C’est noble pour ces promoteurs d’encadrer les artistes en devenir »

vc alice
A voir ce qui s’est déroulé cette édition, malgré les obstacles que nous avons ensemble vécus, nous pouvons dire que Vacance-Culture est vraiment la bienvenue. Les jeunes, artistes ou amateurs des arts n’avaient plus de cadre d’expression depuis la fermeture de certains espaces culturel. En plus cet événement permet à chacun quelque soit son domaine de s’exprimer sans complexe. Nous sommes heureux de savoir qu’il y a encore des personnes qui se soucis de l’avenir de la culture dans la région de l’Adamaoua. Une telle initiative va permettre aux artistes de consolider le savoir-faire artistique des jeunes talents et même de contribuer à l’éclosion d’autres talents. En plus j’ai surtout apprécié la volonté et la détermination des promoteurs qui croient en leur concept.

 

LE GROUPE INCHA ALLAH
« L’émergence culturelle est en marche à Ngaoundéré »

vc incha
A travers Vacance-Culture nous avons compris qu’il y avait de la ressource dans la région. C’est magnifique d’être entre jeunes talent et de voir toute cette passion exprimée par les acteurs. Vacance-Culture est un cadre propice pour nous jeunes qui manquons très souvent d’activités artistiques et culturelles en période de vacance. En plus, cet événement nous a donné à voir de quoi nous sommes capables sur la scène et de comprendre qu’il reste encore du chemin à parcourir. C’est la première fois qu’une telle initiative est entreprise dans l’Adamaoua, occasion d’encourager les promoteurs afin qu’ils ne se découragent par car nous savons que la culture est un domaine difficile. Nous sommes heureux de faire partie des meilleurs sélectionnés et nous comptons bien défendre ce prix. Tous ce que nous disons c’est beaucoup de courage aux promoteurs. Donnons-nous rendez-vous à Vacance-Culture 2013 incha-Allah.

Le Comité d’Organisation VC-2012

Remonter le site