^Remonter le site

Pour une Alimentation saine


« Les femmes doivent venir se faire assister par un personnel médical compétent lors de leurs accouchements » tel est la déclaration de la présidente de l’Association Le SOURIRE au cours de la cérémonie de dotation en matériel médical du CMA de Nyambaka le 13 mars 2018.

 

presentation-projet

Dans les zones rurales du Cameroun, beaucoup de femmes confient encore leurs vies aux matrones traditionnelles quand elles sont sur le point d’accoucher, s’exposant ainsi à un risque accru de mortalité de la mère et du nouveau-né. C’est le constat directeur qui soutient l’écriture du projet porté par l’association Le SOURIRE et soumis au financement du Programme  « Health and Development Pilot Program Challenge (HDPPC)». Dans la zone de Nyambaka où le projet sera mis en œuvre, les chiffres sont alarmants.

 

Sur le nombre de femmes enceintes attendu, moins de 50% viennent pour les consultations prénatales (CPN). Sur ces dernières, seules 22% se feront assister à l’hôpital pour leur accouchement. Ces chiffres sont à peu près pareils pour les autres maladies courantes : paludisme, infections sexuellement transmissibles, VIH/SIDA, et bien d’autres.

 

Le challenge dans ce projet est à deux niveaux : fournir des équipements pour améliorer le plateau technique et la qualité de soins offerts aux usagers et sensibiliser les populations à adopter l’hôpital comme partenaire dans la recherche de leur santé/guérison ; il en est de même pour les accoucheuses traditionnelles que nous voulons voir devenir les partenaires des formations sanitaires pour le référencement des femmes enceintes.

 

Le Sourire

COPYRIGT © 2013 Tous Droits réservés | Association Le Sourire